Err

                                   Le Médoc

Si la France est de depuis l’antiquité un pays de vins, la région de Bordeaux a su développer dès le moyen âge grâce à son port des circuits commerciaux qui ont fait connaître et apprécier ses crus tant à l’intérieur, que dans toute l’Europe et le monde entier.

Le vin a façonné le paysage girondin, la culture de la vigne s’est étendue progressivement des deux côtés de l’estuaire du sud au nord de Bordeaux.

En 1908 les principes de délimitation géographique des vins de cru en France furent posés, et en gironde on délimita une région « Bordeaux » à l’intérieur de laquelle on a délimité des sous régions, Médoc-Graves-Sauternais-Saint Emilion-Côtes, etc….

En 1935 avec la création de l’institut national des appellations d’origine contrôlée des vins et spiritueux on dessina une nouvelle carte des appellations qui reprit les grandes divisions régionales délimitées au début du siècle auxquelles on rajouta des appellations communales. La gironde viticole était fixée. Le Médoc demeurait la grande zone viticole au nord de Bordeaux.

Tout au long des siècles on a cherché à améliorer la qualité des vins produits et à établir une hiérarchie entre eux. En 1647 déjà, cette évolution qualitative amena la Jurade de Bordeaux à l’établissement d’un barème permettant de juger les différents vins produits dans la région et dans lequel il apparait que les vins venus du Médoc et les graves pour les rouges étaient les plus prisés.

 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.